MUTATIONS NUMERIQUES
Guides pour le travail social et médicosocial

Services socles

MSS, DMP, Agenda, E-prescrition

- les éditeurs doivent se conformer aux exigences du cahier des charges du marché RESAH qui s’appuient sur la doctrine technique de la feuille de route numérique nationale : capacité d’interopérabilité avec le DMP, la Messagerie sécurisé, la E-prescription, les plateformes E-parcours.
Les éditeurs devront répondre également à des exigences fonctionnelles comme par exemple l’intégration de nomenclatures SERAPHIN-PH, AGGIR PATHOS,… .
- brique SI : oui c'est l'enjeu de l'interopérabilité

En PACA nous finançons la mise en place de l'outil MEDIMAIL
Mais si des outils MSS sont déjà en place, ce n’est pas un frein, l’objectif étant de pouvoir échanger entre professionnels des données sensibles sur vos usagers.
Tous les professionnels qui utilisent une MSS se retrouvent référencés dans le même annuaire national et peuvent par conséquent échanger des messages sécurisés.
Donc, l’outil utilisé doit référencer le professionnel dans l’espace de confiance national (annuaire national), si ce n’est pas le cas, il n’est pas éligible.


Ce qui est important c'est également d'expérimenter des usages sur le volet social : échanges avec les MDPH, les CD.